Variations du blackjack

Le blackjack, également connu sous le nom de 21, doit être l’une des offres les plus populaires dans les établissements de jeu, car il s’agit du seul jeu de casino où les tables sont retournées, permettant aux joueurs habiles d’extraire un avantage qui surpasse celui de la maison. Les origines exactes de ce jeu de cartes échappent encore aux historiens, mais beaucoup s’accordent à dire que le blackjack est apparu sur le sol français au début du XVIIIe siècle et qu’il a tiré ses règles de base d’un jeu similaire appelé Vingt et Un. Plus tard, les colons français ont contribué à la diffusion du jeu en Amérique du Nord, où il a rapidement connu un grand succès.

Lorsque le jeu a voyagé pour la première fois de l’autre côté de l’océan, il était joué selon des règles bien différentes de celles que nous connaissons aujourd’hui. À l’époque, le blackjack ressemblait un peu au poker car les joueurs devaient placer une mise avant chaque carte qui leur était distribuée. Les règles fixes auxquelles les croupiers se conformaient différaient également, puisque seul le croupier était autorisé à doubler sa mise. Le jeu de cartes portait le nom de 21 jusqu’à ce qu’il fasse son apparition dans les casinos de Las Vegas au début de la Grande Dépression, lorsque les jeux d’argent ont été légalisés dans le Nevada.

Casino
Bonus
La Revue
Vegas Casino Online
Sign up

300% up to

$3,000

Bovada Casino
Sign up

100% up to

$1,000

Slotsroom.com Casino
Sign up

200% up to

$2,000

+ 200 Spins

Shazam Casino
Sign up

250% up to

+ 100 Spins

Comme le jeu n’était encore qu’une nouveauté à l’époque, les exploitants de casinos ont imaginé un moyen astucieux d’attirer l’attention des joueurs en leur offrant des cotes améliorées de 10 contre 1 pour les mains composées d’un as de pique et d’un valet de trèfle ou de pique. Cette pratique a été abandonnée dès que le jeu a gagné en popularité, mais elle a donné au blackjack son nom officiel.

Le blackjack continue d’attirer des foules de joueurs dans les salles de jeu traditionnels, mais il a également trouvé sa place dans les casinos en ligne. Il reste l’un des jeux de cartes les plus populaires au monde et c’est précisément pour cette raison que de nombreuses variantes du blackjack ont vu le jour au cours du siècle dernier. Certaines variations partagent des règles de base communes, tandis que d’autres proposent de nouvelles mises secondaires avec des gains plus importants. Dans l’article suivant, nous avons sélectionné dix des variantes les plus populaires que vous pouvez trouver en ligne ou dans certains casinos traditionnels, alors continuez à lire pour en savoir plus sur leurs particularités.

Bref aperçu des règles et des mises du Blackjack

Blackjack BasicsPassons en revue les règles de base du jeu et les types de mise en bref pour ceux d’entre vous qui ne sont pas encore entrés dans le monde du blackjack. En termes simples, le blackjack est un jeu qui allie chance et habileté et peut être joué avec un à huit jeux de cartes. Les variétés standard utilisent un ou plusieurs jeux de cartes français complets, contenant les 52 cartes.

Le blackjack se joue contre la maison et le but du joueur est de battre le croupier en formant une main dont le total est aussi proche de 21 que possible, mais sans le dépasser. Le score est déterminé par la valeur des cartes qui composent votre main. Les dames, rois, dames et valets valent dix points, tandis que les autres cartes, à l’exception de l’as, valent leur valeur. Les as sont des cartes clés ici car ils peuvent être comptés soit comme 11 soit comme 1. Les mains de départ contenant un as sont appelées soft car le joueur ne peut pas dépasser 21 au prochain tirage. Dans le blackjack standard, la couleur des cartes n’a pas d’importance, mais elle est prise en compte dans certaines variantes plus exotiques du jeu où il y a des mises supplémentaires avec des gains plus importants.

Avant qu’un coup de blackjack ne commence, les jeux de cartes sont tous mélangés par le croupier afin que les cartes soient mélangées de manière aléatoire, une carte est brûlée et le paquet est ensuite coupé par l’un des joueurs participants. La coupe consiste à insérer une carte en plastique rouge vers la fin du paquet, de sorte que les quelque 70 cartes restantes ne soient pas mélangées, dans le but de gêner les joueurs avantagés.

Tous les participants font une mise au début du coup, la seule exception étant le croupier qui joue avec la banque de la maison. Chaque joueur reçoit deux cartes face visible, tandis que la banque de la maison reçoit une carte découverte et une carte face cachée. Ensuite, chaque joueur décide comment agir sur sa main initiale de deux cartes. Il y a plusieurs lignes d’action ici. Le joueur peut frapper et demander d’autres cartes pour améliorer son score global ou refuser des cartes supplémentaires (ce que l’on appelle “rester” ou “standing”) s’il est convaincu que son total est assez bon pour battre celui du croupier.

Il est également possible de doubler la mise, auquel cas le joueur place une mise supplémentaire égale à sa mise initiale et reçoit une seule carte supplémentaire. Si deux cartes de même valeur numérique sont distribuées à un joueur, celui-ci a la possibilité de les séparer et de les jouer en deux mains distinctes, mais cela nécessite également une mise supplémentaire de la part des joueurs.

Parfois, il arrive que la carte exposée du croupier soit un as. Dans ce cas, on propose aux joueurs d’assurer leurs mains contre un blackjack du croupier (une main composée d’un as et d’une carte de valeur 10) en plaçant une mise annexe à hauteur de la moitié de leur mise initiale. S’il s’avère que le croupier a vraiment un blackjack, la mise d’assurance sera payé 2 contre 1 et le joueur sera pratiquement quitte sur le coup. Si le croupier retourne une carte de valeur inférieure à 10, la mise d’assurance est perdu et le joueur joue sa main initiale comme d’habitude.

Lorsque tout le monde a joué sa main, c’est au tour du croupier de montrer sa carte cachée et d’agir sur sa main. Au blackjack, le croupier doit respecter des règles précises et doit tirer des cartes jusqu’à ce qu’il atteigne ou dépasse un total prédéterminé, généralement 17 ou 18. Si le total d’une personne dépasse 21, elle perd, peu importe ce que possède le croupier, ce qui est également appelé “busting”. Chaque fois que le joueur obtient un blackjack, il est payé à une cote de 3 contre 2, ce qui correspond à une fois et demie sa mise. La seule exception est lorsque le croupier a également un blackjack, dans ce cas les deux mains se poussent.

L’influence des variations de règles au Blackjack

blackjack gameplayUne caractéristique importante du blackjack est liée au changement constant des probabilités. Les cartes ne sont pas mélangées après chaque coup, ce que les joueurs habiles exploiteraient à leur avantage. Contrairement à la roulette et au craps, le blackjack est un jeu d’événements dépendants puisque les cartes qui ont quitté le jeu peuvent être utilisées comme une indication de ce qui se passera ensuite. Par exemple, si vous participez à une partie à un seul jeu et que les quatre as sont assis devant vous à la table, vous savez avec certitude que personne n’obtiendra de blackjack avant le mélange des cartes.

Dans les jeux de hasard comme la roulette ou même les machines à sous, la maison détient un avantage constant sur ses joueurs et le conserve à tout moment, quel que soit le résultat. Au blackjack, l’avantage se déplace entre le joueur et le croupier chaque fois qu’une carte est retirée du paquet. Le jeu du croupier est basé sur des règles fixes et le jeu penche généralement légèrement en faveur du casino car le joueur est obligé d’agir en premier.

Le but de cette explication est de vous montrer comment ce qui semble être des modifications mineures des règles peut avoir un impact significatif sur vos profits à long terme. Chaque variation des règles de ce jeu a un effet sur l’avantage que le casino détient sur vous. Cet effet s’étend également au rendement à long terme que vous pouvez espérer sur une certaine table de blackjack.

Jetons un coup d’œil à certaines des divergences les plus courantes dans les règles du blackjack et à la façon dont elles influencent l’avantage de la maison pour différentes variations. Tout d’abord, l’avantage du casino varie en fonction du nombre de jeux de cartes en jeu. Moins il y a de jeux de cartes en jeu, mieux c’est pour les clients des casinos, car cela augmente leurs chances de recevoir des black-jacks. Malheureusement, les opérateurs de jeux ont trouvé un moyen de lutter contre ce phénomène en modifiant les règles des variantes à un ou deux jeux de cartes afin d’améliorer leur avantage.

Les règles de tirage auxquelles le croupier doit se conformer influencent également votre rendement à long terme. Aux tables où le croupier doit tirer sur les 17 softs, l’avantage de la maison est augmenté d’environ 0,22 %. Dans certains jeux, le joueur peut être autorisé à abandonner sa main s’il n’y a aucun moyen d’améliorer son total sans faire faillite, ce qui lui permet de récupérer la moitié de sa mise initiale. L’absence de cette règle entraîne également l’augmentation de l’avantage du casino.

Une autre chose à laquelle il faut faire attention est le paiement sur les black-jacks. Assurez-vous toujours de jouer à des jeux où les cartes naturelles rapportent un taux de 3 à 2 et évitez les jeux où les paiements sur les black-jacks sont de 6 à 5, car cela ajoute 1,39 % à l’avantage du casino. Il en va de même pour les jeux où les cartes naturelles rapportent de l’argent, ce qui augmente l’avantage de la maison de 2,27 %.

Dans certaines variantes du jeu, comme le Blackjack Surrender, le croupier cherche également des black-jacks lorsqu’il montre des 10 ainsi que des as, ce qui réduit l’avantage de la maison en faveur du joueur de 0,10 %. D’autres variantes n’utilisent pas du tout les cartes fermées et le croupier ne reçoit initialement qu’une seule carte ouverte. Cette règle joue en défaveur des joueurs, augmentant l’avantage du casino de 0,11 %.

Les autres variations de règles concernent les actions de mise autorisées à la table. Les règles optimales permettraient au joueur de doubler sur n’importe quel total de cartes qu’il souhaite, mais malheureusement, cela est impossible dans certaines variantes du blackjack où le doublement n’est autorisé que sur les totaux de deux cartes de 9, 10 ou 11. De telles restrictions se traduisent également par un avantage de la maison plus élevé. Le re-splitting n’est peut-être pas autorisé dans la variante de blackjack de votre choix, auquel cas l’avantage de la maison augmente de 0,10 %.

Vous pouvez même rencontrer des variantes où le joueur perd des égalités avec des totaux de 17 et 18, ce qui entraîne une augmentation de 3,58 % de l’avantage du casino. Nous supposons qu’il n’est pas nécessaire de vous dire d’éviter ces jeux. Tous les exemples de variations de règles et leur effet sur l’avantage de la maison visent à montrer aux joueurs pourquoi ils doivent choisir les variantes de blackjack avec soin. Choisir un jeu avec des règles favorables est la première étape pour devenir un joueur de blackjack prospère à long terme.

Utiliser les diagrammes de stratégie pour améliorer votre avantage

blackjack reduce house edgeLe blackjack étant un jeu d’événements dépendants, les joueurs disposent de différents moyens pour l’exploiter et améliorer leurs chances de réaliser des profits à long terme. Chaque main peut être jouée de manière optimale, soit par des techniques avancées comme le comptage de cartes, le suivi du mélange des cartes et le séquençage des cartes, soit en utilisant des tableaux de stratégie qui vous indiquent la bonne marche à suivre pour tous les totaux de deux cartes que vous pouvez recevoir à la table.

Les tableaux de stratégie remontent aux années 1950 et ont été conçus à l’origine par quatre ingénieurs du Maryland – Roger Baldwin, Wilbert Cantey, James McDermott et Herbert Maisel, qui ont été surnommés les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Du point de vue des casinos, ce surnom ne pouvait pas être plus approprié puisque les quatre hommes ont eu l’idée de calculer tous les mouvements optimaux que les joueurs peuvent faire en utilisant le total de leur main de deux cartes de départ et la carte montante du croupier comme lignes directrices. Plusieurs années plus tard, le mathématicien Edward Thorp a approfondi cette idée et a créé ce que l’on a appelé la “stratégie de base”.

Un tableau de stratégie de base vous montre tous les mouvements corrects que vous devez faire sur toutes les combinaisons possibles de deux cartes contre toutes les faces du croupier. Les tableaux sont conçus sur la base de simulations informatiques et se sont avérés efficaces pour réduire l’avantage de la maison, sans toutefois l’éliminer complètement. Dans l’un de ces tableaux, la première colonne contient les totaux du joueur tandis que les autres colonnes indiquent la valeur de la carte montante du croupier.

Le jeu correct pour chaque main est indiqué dans les grilles où les deux se croisent. L’utilisation de ces tableaux est généralement autorisée aux tables traditionnelles et certains casinos proposent même des cartes de stratégie à leurs joueurs de blackjack. Lorsque vous suivez le tableau de stratégie de base à la lettre, vous réduisez l’avantage du casino à environ 0,50 %, ce qui se traduit par un meilleur rendement pour vous à long terme. Les tableaux ne peuvent pas garantir que vous gagnerez à chaque main, mais il est mathématiquement prouvé qu’ils sont efficaces pour réduire l’avantage de la maison. Sans l’application de l’une de ces stratégies, un joueur moins doué ne se fiant qu’à son intuition combattrait un avantage de la maison d’environ 2,50 %.

Cependant, n’utilisez pas le premier tableau de stratégie de base que vous trouvez sur Internet. Les jeux corrects sont affectés par les variations des règles du blackjack, il peut donc y avoir des divergences entre votre tableau et les jeux optimaux pour le jeu spécifique sur lequel vous misez. De telles divergences peuvent être causées par des écarts dans les règles relatives au total des coups du croupier, à l’option d’abandon, au nombre de jeux de cartes en jeu et au DAS, c’est-à-dire les doubles descentes après un partage. Il faut également tenir compte du fait que les cartes fermées sont en jeu ou non.

Pour vous donner un exemple, comparons les mouvements corrects dans deux variantes à plusieurs jeux de cartes. Dans le premier jeu, le croupier doit rester sur le 17 soft, alors que dans le second cas, il doit toucher le 17 soft. Maintenant, si vous avez une main qui totalise 11 et que le croupier montre un as, le mouvement correct à faire dans le premier jeu serait de frapper. Cependant, lorsque vous consultez un tableau de stratégie pour la deuxième partie où le croupier frappe des 17 softs, vous verrez que le jeu correct pour le même total de cartes contre l’as du croupier serait de doubler si cela est autorisé. Si ce n’est pas le cas, vous frappez à nouveau.

Les écarts peuvent être mineurs, mais les erreurs de jeu ont tendance à s’accumuler au fil du temps et à vous coûter cher à long terme. En résumé, vous devez prêter attention aux variations des règles si vous voulez que les tableaux de stratégie fonctionnent à votre avantage. Les joueurs de blackjack en ligne qui ont tendance à changer souvent de variations peuvent utiliser l’un des calculateurs de stratégie disponibles en ligne.

Graphique de la stratégie de base
Main des joueurs La carte du croupier
2 3 4 5 6 7 8 9 10 A
8 H H H D D H H H H H
9 H D D D D H H H H H
10 D D D D D D H H H H
11 D D D D D D D H H H
12 H H S S S H H H H H
13 S S S S S H H H H H
14 S S S S S H H H H H
15 S S S S S H H H H H
16 S S S S S H H H H H
A-2 H H H D D H H H H H
A-3 H H D D D H H H H H
A-4 H H D D D H H H H H
A-5 H H D D D H H H H H
A-6 H D D D D H H H H H
A-7 S D D D D S S H H H
A-8 S S S S S S S S S S
A-9 S S S S S S S S S S
A-A SP SP SP SP SP SP SP H H H
2-2 SP SP SP SP SP SP H H H H
3-3 SP SP SP SP SP SP H H H H
4-4 H H H SP SP H H H H H
5-5 D D D D D D H H H H
6-6 SP SP SP SP SP H H H H H
7-7 SP SP SP SP SP SP H H H H
8-8 SP SP SP SP SP SP SP SP SP SP
9-9 SP SP SP SP SP S SP SP S S

Variations de blackjack en ligne les plus répandues

Il est impossible de dire avec une certitude absolue combien de variantes de blackjack existent, mais plus d’une centaine de variantes de ce jeu de cartes ont été enregistrées au fil des ans. Dans les sections qui suivent, vous aurez l’occasion de jeter un coup d’œil à certaines des variantes de blackjack les plus répandues, jouées dans les casinos en ligne et traditionnels.

Blackjack classique

classic blackjackLe Blackjack classique est toujours en vogue aujourd’hui, bien qu’il soit considéré comme le prototype du jeu en termes de règles. Le jeu se joue avec un jeu régulier de 52 cartes et ses règles exigent que le croupier se tienne sur les 17 totaux, qu’ils soient faibles ou forts. Les blackjack sont payés au taux standard de 3 contre 2, mais malheureusement, le croupier ne vérifie pas les cartes naturelles et le resplitting n’est pas une option.

Si vous séparez une paire d’as, vous pouvez demander plusieurs cartes par as mais si vous tirez une carte de valeur dix sur l’un de vos as, cela comptera comme un 21 normal et non comme un blackjack. Dans la plupart des cas, le joueur n’est pas autorisé à partager des cartes différentes de celles de la cour, par exemple une reine et un valet. Les règles relatives au doublement sont généralement tout aussi rigides et cette action de mise n’est autorisée que sur les totaux de départ de 9, 10 et 11.

Abandon du Blackjack

blackjack surrenderBlackjack Surrender est le jeu préféré de nombreux fans du 21 pour la simple raison qu’il offre certaines des règles les plus favorables que vous pouvez espérer trouver sur une table de blackjack. Plusieurs jeux de cartes sont en jeu, leur nombre variant généralement entre six et huit. L’une des caractéristiques les plus distinctives du jeu est logiquement la règle d’abandon. La plupart des variantes proposent une reddition anticipée ou tardive, mais la deuxième option prévaut généralement. L’abandon anticipé est bien trop avantageux pour les joueurs puisqu’il leur permet d’abandonner leur main initiale contre l’as du croupier avant que ce dernier n’obtienne un blackjack.

Les cartes naturelles sont retournées à un taux de 3 contre 2 et les croupiers doivent généralement rester sur tous les totaux de 17. Mais les avantages de cette variante ne s’arrêtent pas là. La règle du peeking s’applique à ces tables et le croupier vérifie les cartes naturelles sur les as et les cartes de valeur dix, ce qui réduit encore plus l’avantage de la maison. Le fractionnement de toutes les paires est autorisé ici et le DAS s’applique à toutes les cartes fractionnées. Mais ce n’est pas tout puisque le resplitting est également possible ici. De plus, vous pouvez doubler le total de vos deux cartes si vous le jugez nécessaire.

Il y a plus – dans de nombreuses variantes en ligne de Surrender, la règle du Charlie s’applique, généralement le Charlie à sept cartes, mais cela peut varier. Les mains Charlie sont automatiquement gagnantes, peu importe ce que possède le croupier, tant que le joueur réussit à tirer sept cartes sans dépasser 21.

Blackjack européen

european blackjack logoLe blackjack européen prédomine dans les casinos du Vieux Continent et ses règles les plus fondamentales coïncident avec celles des autres variantes du blackjack. Ce qui distingue cette variante des autres jeux de 21 est l’absence de cartes fermées. Le croupier ne reçoit qu’une seule carte exposée après le premier tirage, puis vous agissez sur votre main, et ce n’est qu’alors que le croupier recevra sa deuxième carte. En toute logique, il n’y a donc pas de carte cachée pour les black-jacks.

Les autres différences entre ce jeu à deux jeux de cartes et les autres variantes du blackjack se cachent dans des subtilités qui ne sont malheureusement pas bénéfiques pour les joueurs. Il existe certaines restrictions sur le partage et le doublement. Le doublement n’est autorisé que sur les totaux difficiles de 9, 10 et 11. Vous ne pouvez partager qu’une seule fois et uniquement des cartes identiques, c’est-à-dire que vous ne pouvez pas partager un roi et une reine, par exemple. En général, lorsque vous séparez des as appariés, vous n’avez le droit de tirer qu’une seule carte supplémentaire par as. Toutes ces subtilités augmentent l’avantage de la maison de 0,62 %.

Vegas Strip Blackjack

vegas strip blackjack logoNous pensons que le nom vous montre bien où cette variante du blackjack est le plus souvent jouée, et oui, vous l’avez deviné, ces règles prévalent dans les casinos du Strip de Las Vegas. Il ne faut pas confondre cette variante avec le Vegas Downtown Blackjack. Le jeu se joue avec quatre jeux de cartes standard et ses règles stipulent que le croupier doit rester sur tous les totaux de 17.

Les règles du Vegas Strip offrent de nombreux avantages, à commencer par le fait qu’il s’agit d’un jeu de cartes à trous où le peeking est effectué sur les cartes de valeur 10 et les as. Cela vous évite de tirer jusqu’à un total apparemment sûr pour constater que le croupier a un blackjack dès le début du coup.

Cela peut vous éviter les dépenses supplémentaires liées au doublement ou au partage de mains qui s’avèrent être des perdants. En parlant de doubler, ici vous pouvez doubler sur n’importe quel total de deux cartes, y compris après un partage. Cependant, lorsque des paires d’as sont séparées, vous ne pouvez tirer qu’une seule carte supplémentaire par as. Vous pouvez partager n’importe quelles cartes pour former jusqu’à quatre mains et cela s’applique également aux cartes de la cour.

Atlantic City Blackjack

atlantic city blackjack logoIl s’agit d’une autre variante du blackjack qui est largement jouée aux États-Unis, mais celle-ci emprunte ses règles aux jeux joués dans le deuxième grand centre de jeu américain, la station balnéaire d’Atlantic City. Ici, le nombre de jeux de cartes a atteint 8 et les croupiers doivent généralement rester sur des totaux softs de 17. Le croupier vérifie également les cartes naturelles lorsqu’il montre un as. L’abandon tardif est autorisé pour ceux qui sont convaincus que leur main de départ ne peut pas être améliorée, mais n’oubliez pas que cela signifie que vous ne pouvez abandonner vos cartes qu’après que le croupier ait annoncé un blackjack.

Toutes les paires peuvent être séparées et reséparées, à l’exception des as où la « re séparation » n’est pas une option. Lorsque vous séparez deux as, vous n’avez droit qu’à une seule carte pour chacun d’eux. Le gain au blackjack est normalement de 3 contre 2 dans la plupart des variantes en ligne, mais certains casinos traditionnels d’Atlantic City proposent des gains de 6 contre 5, ce qui est à proscrire.

Blackjack Switch

blackjack switch logoÀ ce stade de notre article, nous arrivons aux variantes du blackjack qui comportent des règles plus exotiques et offrent une expérience plus rafraîchissante et non conventionnelle. Le Blackjack Switch est l’un de ces jeux et utilise entre six et huit jeux de cartes complets. Ici, le joueur doit miser sur deux mains simultanément et chacune d’entre elles nécessite une mise distincte mais de taille égale. Le croupier doit frapper des 17 softs, du moins dans la majorité des cas.

C’est ici que commence la partie intéressante. Le joueur a le droit d’échanger les cartes supérieures qu’il reçoit à chaque main si cela peut améliorer leur valeur. Par exemple, si vous recevez [Ks, 6s] et [Qh, 4c], vous êtes assis sur deux totaux élevés et vous risquez de faire faillite au prochain tirage. Cependant, cela peut être facilement résolu si vous remplacez le 6 par la reine. Cela vous donnerait un total sûr de 20 sur la première main et un total difficile de 10 sur la seconde, ce qui vous permettrait également de doubler. Les règles de doublement et de fractionnement sont assez libérales. Il existe également un pari latéral super-match où vous pouvez miser de l’argent supplémentaire sur le fait que vous recevrez au départ au moins deux cartes identiques.

Si ce jeu semble trop beau pour être vrai, c’est parce qu’il l’est. Des ajustements ont été effectués pour contrebalancer les règles favorables et l’option de commutation, à commencer par les paiements en argent pair sur tous les naturels. De plus, le croupier poussera avec vous lorsqu’il atteindra un total de 22, ce qui serait normalement le cas dans les variantes standard.

Des paires parfaites

blackjack perfect pairsPerfect Pairs est la meilleure alternative pour les joueurs qui aiment expérimenter avec différentes mises latérales, car il y en a beaucoup ici. La majorité des règles coïncident avec celles des autres variantes de Vegas. Six ou quatre jeux de cartes complets sont en jeu, les croupiers s’arrêtent sur tous les 17 et tirent sur les 16 et le paiement du blackjack est de 3 pour 2.

Ce qui distingue ce jeu des autres, c’est la possibilité de faire une mise parallèle sur la proposition que votre main de départ soit composée d’une paire quelconque, d’où le nom de Perfect Pairs. Le jeu offre de meilleures chances de gagner les mises secondaires, mais le montant que vous percevrez dépendra uniquement du type de pair que vous recevrez à l’origine. Les gains pour les paires mixtes comme [2h, 2s] sont de 5 contre 1. Les paires composées de cartes numériquement égales de la même couleur, comme [2h, 2d], rapportent 10 contre 1.

Le gain le plus important de 30 contre 1 revient à la personne qui reçoit une paire “parfaite” au début du coup, comme deux dames de pique, ce qui est possible dans les jeux à plusieurs jeux de cartes. Ceci étant dit, il faut également mentionner que la maison a un avantage sur ces mises secondaires qui est vraiment impressionnant – 6,76% dans les jeux à quatre jeux de cartes et 5,79% lorsque six jeux de cartes sont en jeu.

Double Exposure

double exposure blackjack logoN’avez-vous jamais pensé qu’il serait agréable de pouvoir voir la carte cachée du croupier ? Dans des variantes comme Double Exposure, c’est exactement ce que vous pouvez faire. Habituellement, six ou huit jeux de cartes sont utilisés dans ce jeu où les deux cartes du croupier sont distribuées face visible pour que le joueur puisse les voir. Si vous pensez qu’il y a une sorte d’astuce ici, vous avez raison – il y en a une. Il y a tellement de règles défavorables que nous ne savons pas par où commencer, mais nous allons le faire.

Pour commencer, dans la plupart des variantes de Double Exposure, le croupier toucherait des totaux softs de 17, ce qui est désavantageux pour les joueurs sur le long terme. Toutes les cartes naturelles rapportent de l’argent, ce qui réduit également l’attrait du jeu. Le DAS est possible mais le doublement n’est généralement autorisé que sur les totaux difficiles de 9, 10 et 11 et seules les cartes de court du même type peuvent être partagées. Il n’est pas non plus possible de reséparer les as, et vous ne recevez qu’une seule carte par as séparé. En outre, le croupier remporte toutes les égalités, alors faut-il en dire plus?

Pontoon

pontoon blackjackIl s’agit facilement de l’une des variations les plus particulières du jeu de 21 que vous pouvez trouver et elle est immensément populaire parmi les joueurs australiens. Cette variante unique utilise jusqu’à huit jeux de cartes et partage le même classement des cartes que celui du blackjack. Les cartes naturelles sont appelées ici “pontoons” et le but est à nouveau de battre le croupier avec un total plus élevé sans faire faillite. C’est là que les similitudes s’arrêtent.

Ici, il est impossible d’assurer ses mains contre des pontes potentiels et les deux cartes du croupier sont distribuées face cachée, ce qui entrave considérablement la prise de décision. De plus, le croupier prend toutes les égalités. Seuls les pontons et les tours à cinq cartes peuvent l’emporter sur un total de 21 et offrent des gains de 2 contre 1. Les tours à cinq cartes sont pratiquement des charlies à cinq cartes puisque dans ce cas, le joueur tire cinq cartes sans dépasser 21. Une autre particularité est liée au total de tirage des joueurs. Vous ne pouvez pas vous contenter du total que vous souhaitez, mais vous êtes tenu de tirer d’autres cartes jusqu’à ce que vous atteigniez au moins 15 (ou 14 dans certaines variantes).

Blackjack avec jackpots progressifs

progressive blackjack logoCertaines variantes du blackjack que vous pouvez trouver en ligne vous donnent la chance de décrocher un jackpot progressif – ce qui est impossible à réaliser dans les casinos traditionnels. Chaque joueur participant doit faire une petite mise annexe pour pouvoir gagner le jackpot et une partie de tous les mises annexes est reversée à la cagnotte. Cette mise secondaire n’est cependant pas obligatoire. Si vous n’êtes pas disposé à contribuer par une mise secondaire, généralement de 1 $, il vaut mieux vous abstenir complètement de jouer à ces jeux car ils donnent à la maison un avantage monstrueux avant que le jackpot n’atteigne son seuil de rentabilité.

Étant donné que les variantes du jackpot progressif sont généralement jouées avec plusieurs jeux de cartes, les gains sur certains mises gagnants dépendent du nombre d’as que vous recevez dans votre main. Si vous jouez la mise parallèle et que vous obtenez un seul as, votre gain sur la mise parallèle sera de 5 contre 1. Deux as hors-suit rapportent 50 contre 1 mais si la paire est assortie, votre gain passera à 100 fois la mise parallèle. Trois as hors-suit vous rapportent 250 contre 1 mais la même combinaison assortie rapporte 5 000 contre 1. Quatre as hors-suit vous donnent un gain de 2 500 contre 1. Le jackpot progressif est attribué au joueur qui tire quatre as de la même couleur à la suite. Vous dire quelles sont les chances de recevoir quatre as de la même couleur à la suite dans une partie à plusieurs jeux vous fera pleurer, nous allons donc passer sur ce point.