Canadian Banks Greenlighting Online Gambling Transactions

Les jeux en ligne font partie des activités favorites de nombreuses personnes aujourd’hui, car ils leur permettent de se divertir et d’explorer le vaste monde des jeux en ligne dans le confort de leur foyer. Cela est d’autant plus vrai que depuis quelques mois, de plus en plus de personnes recherchent des produits de jeu améliorés tout en pratiquant la distanciation sociale.

Les Canadiens font partie des joueurs recherchant des offres de jeux en ligne dès qu’ils en ont envie. Les sociétés d’État qui supervisent les jeux d’argent provinciaux s’efforcent de répondre à leurs attentes avec leurs plateformes de jeux en ligne. Aujourd’hui, nous allons passer en revue les banques canadiennes qui soutiennent les jeux d’argent en ligne et tout ce que vous devez savoir lorsque vous faites vos premiers pas dans ce monde.

Les jeux en ligne au Canada

La Société des loteries et des jeux de l’Ontario, la Société des loteries de la Colombie-Britannique, Loto-Québec, la Société des loteries de l’Ouest canadien et la Société des loteries de l’Atlantique sont les sociétés d’État qui supervisent les jeux de hasard dans chacune des provinces. À la mi-mars, la plupart des casinos et salles de jeu traditionnels ont dû fermer leurs portes et le jeu en ligne est devenu une activité essentielle pour de nombreuses personnes.

Il s’agit de la seule offre légale de jeux de casino et de machines à sous à la disposition des Canadiens. Chaque plateforme de jeux en ligne possède sa propre signature et ses propres produits. Tout cela est créé de manière à empêcher les joueurs d’explorer les plateformes de jeu offshore et les sites de jeu en ligne illégaux. Toutefois, cela reste possible pour certains joueurs utilisant un VPN et jouent en ligne sur des pages Internet internationales.

Les cinq grandes banques

Les jeux d’argent en ligne sont possibles grâce aux banques, aux retraits et aux dépôts qui créent tous un modèle particulier. Les amateurs de jeux d’argent qui explorent le vaste univers de l’iGaming doivent tenir compte du fait que toutes les banques canadiennes n’autorisent pas les jeux d’argent en ligne, car certaines d’entre elles se concentrent sur d’autres groupes cibles. En ce sens, les dépôts de jeux en ligne rendant possible le jeu en ligne sont facilités par une partie des banques ayant leur siège au Canada.

Aujourd’hui, nous allons passer en revue celles qui soutiennent cette activité de loisir. Les cinq grandes banques du Canada sont faciles à retenir, vu leur petit nombre. Il s’agit de la Banque de Montréal, de la Banque de Nouvelle-Écosse, de la Banque Canadienne Impériale de Commerce, de la Banque Royale du Canada, ainsi que de la Banque Toronto-Dominion. Chacune d’entre elles couvre une région particulière du pays et les Canadiens sont invités à explorer leurs conditions et leurs offres quand ils en ont envie.

Banque de Nouvelle-Écosse

En ce qui concerne les jeux d’argent en ligne internationaux, seules quatre des principales banques canadiennes permettent aux joueurs de les utiliser. La Banque de Nouvelle-Écosse, également connue sous le nom de Scotiabank, n’autorise pas les activités de jeu internationales facilitées par l’espace internet. La seule activité de jeu que cette banque soutient implique la société d’État qui supervise les jeux d’argent dans la province en question.

La Société des loteries de l’Atlantique supervise les jeux en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi qu’à l’Île-du-Prince-Édouard. Il est livré avec la plateforme de jeu en ligne avancée et nouvellement améliorée alc.ca qui a vu une augmentation du nombre de joueurs au cours des dernières semaines. La Banque de Nouvelle-Écosse a clairement indiqué qu’elle ne permettrait pas que son compte soit utilisé pour soutenir des sites de jeux offshore, à la place des gouvernements provinciaux canadiens.

Il est essentiel de soutenir les gouvernements locaux et les provinces, car cela permet aux communautés de bénéficier de projets plus importants, de travaux d’embellissement, d’améliorations des infrastructures, etc. La Banque Scotia précise que les sites de jeu appartenant aux gouvernements ou organismes provinciaux ou territoriaux et exploités par eux sont les seules transactions de jeu acceptables, car l’institution financière n’encourage pas le jeu international.

Les banques autorisent les jeux en ligne

  • La Banque Royale du Canada est connue comme le leader dans toutes les provinces canadiennes, ainsi que comme l’institution financière ayant la plus grande couverture au niveau national. Elle possède des succursales dans tous les comtés, ce qui permet aux joueurs d’accéder facilement à leurs économies et de bénéficier d’une aide en personne chaque fois qu’ils en ont besoin. Sa clientèle augmente chaque jour et l’une des raisons de cette confiance est son soutien en matière de jeux en ligne.

La banque en question permet aux joueurs d’effectuer des dépôts et des retraits à la fois sur des plateformes de jeux en ligne basées au Canada et sur des sites de jeux internationaux. Il faut tenir compte du fait que le contrat de la carte de crédit précise que les transactions de jeux d’argent sur Internet utilisant sa carte pourraient être limitées par la banque.

  • La Banque Toronto-Dominion est une autre institution financière connue pour sa relation relativement libérale avec les jeux en ligne, ce qui en fait une banque préférée de nombreux Canadiens. Depuis 2013, certains dépôts par carte de crédit sur les sites de jeux en ligne ont été bloqués, mais il existe toujours des moyens par lesquels les joueurs peuvent effectuer des dépôts ou des retraits. Les services bancaires instantanés via iDebit, Interac et Instadebit, et les portefeuilles électroniques tels que Neteller sont souvent des méthodes privilégiées.
  • La Banque de Montréal, la plus ancienne institution financière du Canada, est libérale lorsqu’il s’agit de jouer en ligne sur des sites de jeux internationaux et elle a même une façon particulière de traiter les transactions. Elle les appelle des transactions en espèces, regroupant les virements électroniques, les mandats et les transferts d’argent en ligne pour les jeux d’argent. De nombreux joueurs préfèrent cette banque lorsqu’ils jouent en ligne et explorent le vaste monde des jeux.
  • La Banque Canadienne Impériale de Commerce est la quatrième banque que nous allons examiner aujourd’hui. Il s’agit d’une institution financière canadienne réputée pour son ampleur et sa longue histoire. Elle est implantée en Asie, en Europe et dans les Caraïbes, ainsi qu’au Canada. Dans certains cas, la banque peut bloquer des transactions liées à des jeux d’argent en ligne, mais le plus souvent, elles sont acceptées.

Visa et MasterCard

Ces deux cartes peuvent être utilisées avec la Visa Electron et la MasterCard Maestro lorsqu’il s’agit de jeux en ligne et de nombreux Canadiens ont recours à leurs cartes pour jouer. Les dépôts et les retraits sont généralement perçus comme étant plus faciles et sans tracas de cette façon. Ce qui la rend vraiment utile, c’est le fait que les fonds du compte qui la finance peuvent être convertis en fonction de l’endroit où le casino en ligne est basé.

Il est donc plus facile pour les Canadiens de convertir leurs dollars canadiens en euros ou en dollars américains, ainsi qu’entoute autre devise dont ils pourraient avoir besoin pour jouer en ligne. En ce sens, de nombreux amateurs de jeux en ligne souhaitent explorer le vaste univers des jeux en ligne en utilisant leurs cartes de crédit et de débit, au lieu d’avoir recours à des transferts bancaires canadiens qui pourraient être bloqués et ne pas aboutir.

Un autre moyen d’effectuer des dépôts est le dépôt par eCheck ou ACH. C’est exactement comme un chèque, en utilisant la procédure habituelle, mais cela se passe en ligne et peut être utilisé pour jouer dans le monde entier. Les joueurs doivent fournir des informations standard comme la banque qu’ils utilisent, le numéro de transit et le numéro de l’institution, ainsi que le numéro de leur compte bancaire personnel. Seuls les dépôts peuvent être effectués avec cette méthode, les retraits étant impossibles.

Lois canadiennes

À l’heure actuelle, les lois canadiennes n’interdisent pasles jeux d’argent en ligne sur les sites offshore et les plates-formes de jeux internationales, ainsi que le placement de paris en utilisant un VPN pour changer votre adresse IP. Cela permet aux joueurs d’explorer librement les offres de jeux, qui proposent souvent des produits et des promotions plus intéressants que ceux offerts par les sociétés d’État qui supervisent les jeux d’argent. En ce sens, il n’y a aucun moyen pour un individu d’être persécuté pour ses actions.

Nombre de ces sites ne sont qu’à une recherche Google et les joueurs peuvent facilement créer un compte et commencer à jouer. Le processus est souvent simplifié et optimisé, un détail que de nombreuses sociétés d’État ont négligé lorsqu’elles ont travaillé sur leurs propres plateformes de jeu. Par exemple, Loto-Québec a dû faire face à des retards dans le traitement de l’information une fois que davantage de personnes ont été encouragées à s’inscrire en ligne et à explorer ses offres.

La commission des jeux de Kahnawake a établi un ensemble de règles qu’un casino en ligne doit respecter avant d’obtenir une licence d’exploitation. Les joueurs sont souvent encouragés à explorer les jeux de blackjack avec croupier en direct, la roulette, le craps, les machines à sous et bien d’autres choses encore disponibles sur ces plateformes, au lieu de verser de l’argent dans les poches profondes de casinos offshore illégaux, qui ne protègent pas leurs intérêts en cas de controverse.